lundi 20 avril 2009

Notre vie dans des serveurs.



Nous organisons de plus en plus un transfert de nos données physiques vers le monde virtuel qu'est Internet. Dans notre vie professionnelle comme privée, on utilise des services online qui hébergent toutes nos données dans des serveurs.Ces changements posent des problémes nouveaux tels que l'identité numerique des personnes et des organisations sur Internet et la question de la propriété de toutes ces données localisées dans des serveurs dont la plupart se trouve aux Etats Unis.


Il existe un nombre impressionnant de services online qui nous proposent de plus en plus d'espace de stockage pour nos données. Dans la vie professionnelle, les logiciels bureautiques tels que Microsoft Office installés dans des postes clients sont remplacés par des services en ligne comme Zoho et Google Docs qui proposent les mêmes options.Tous nos documents professionnels sont hébergés en ligne et consultables partout par les collaborateurs de l'entreprise: c'est la naissance du cloud computing.


Facebook centralise à lui seul tout ce qu'un individu peut faire sur internet (chatter,envoyer et recevoir des messages,ecrire des articles,publier des photos,vendre...), Flickr acceuille toutes nos photos, Youtube toutes nos vidéos. Google dont le souhait est d'organiser l'information à l'échelle mondiale n'est pas en reste.Le géant de Mountain View a récemment lancé Google Health, un service qui acceuille toutes nos données médicales.Bilans et dossiers médicaux sont sauvegardés dans des comptes individuels qu'on peut partager avec notre médecin.

Mais le service le plus étonnant que j'ai vu sur Internet demeure le site Legacy Locker qui organise votre "testament numerique".Le site propose la restitution de toutes nos informations en ligne à notre famille et nos collégues une fois qu'on meurt.Morbide me direz-vous, mais le site a compris que notre vie s'organisait dans des serveurs et qu'on se constituait un patrimoine en ligne.


Alors doit-on s'inquiéter du sort qui sera reservé a toutes ces informations sur nous quand on sait que Yahoo a dejâ divulgué des informations concernant des dissidents chinois au gouvernement.Et que facebook voulait récemment faire accepter ses utilisateurs ses nouvelles conditions générales d'utilisations qui leur donnait plus de droit quant à l'utilisation de ces données.Doit on craindre demain qu'un gouvernement, une organisation utilise ces données pour surveiller, réprimer ou restreindre les libertés des individus comme Big brother dans le roman 1984 de l'auteur britannique Georges Orwell?

Esperons que non et qu'internet demeurera toujours un espace de liberté et d'expression unique .

La réference du E-marketing au Sénégal.

1 commentaire:

Blogger a dit…

Bluehost is definitely one of the best hosting provider for any hosting plans you might need.