mardi 27 octobre 2009

La mort du référencement et la naissance du Social Engine Optimisation.

Webmarketeurs et référenceurs je vous annonce la mort du référencement. Du moins tel qu’on le pratiquait jusqu’ici. Si vous étiez des gourous du placement de pages web en première page sur Google, vous devez commencer à vous recycler ou disparaître du marché très évolutif du « Search Engine Optimization » car celui-ci sera remplacé par ce que j’appelle « le social Engine Optimization ».

D’où vient ce Big Bang ? Aucun référenceur sérieux ne poserait cette question mais comme ce blog est aussi largement lu par d’autres marketeurs moins versés dans le domptage de l’animal Google, j’explique la raison de ce changement.

Il y’a juste une semaine Google et Bing (les 2 mastodontes du marché de la recherche sur Internet) ont annoncé avoir conclu des deals avec Twitter pour faire afficher le contenu du site de microblogging dans leurs résultats de recherche. Microsoft a aussi conclu un accord similaire avec Facebook pour afficher le contenu de ce dernier dans son moteur Bing. Enfin, Google vient de lancer son service Google Social search pour couronner le tout. Ainsi le contenu de ces conversations va venir truster les pages de résultats.

Une révolution Copernicienne.

Pour comprendre un peu les bouleversements qui risquent de se produire, il faut avoir une petite compréhension des leviers traditionnels du référencement de contenu. Les référenceurs jusqu’ici utilisaient 3 leviers pour faire apparaître un site en haut des pages de Google : le codage HTML avec l’optimisation des balises métas, le contenu reprenant les mots clés du site et enfin les liens qui pointent vers le site web en question.

Et jusqu’ici il suffisait de trouver un référenceur de talent pour travailler tout cela et hop votre site se retrouvait en bonne page grâce à ce savant mélange bien dosé.

L’importance prise maintenant par les medias sociaux.

Avec ce deal dont j’ai parlé plus haut, les medias sociaux vont prendre une importance extraordinaire pour référencer un site web. Jusqu’ici beaucoup de référenceurs utilisaient bien évidemment les medias sociaux dans leurs stratégies de liens, mais il faut ajouter que ce ne sont pas tous qui le faisaient.

Maintenant, ils seront forcés de le faire pour avoir des chances d’atteindre leurs objectifs. Mais le plus inquiétant est qu’ils vont avoir moins de liberté de manœuvre et que les résultats seront plus incertains maintenant. Connaissant le mode de fonctionnement des moteurs de recherche basé sur la notion de pertinence, je devine aisément que Google comme Bing va privilégier les liens plébiscités par le plus d’internautes sur les medias sociaux.

J’imagine donc que les liens les plus « retweetés » ou les plus « bookmarkés » seront jugés plus pertinents et seront donc en tête des résultats. Et là, il n’existe aucun autre moyen de persuader l’internaute à référencer votre article que la qualité de ce dernier et son intérêt aux yeux des internautes. Le web devient plus social, je l’ai déjà dit dans mon article sur Google Sidewiki et les internautes détiennent de plus en plus le pouvoir de dire ce qui est pertinent ou pas. Ce sera donc le règne de la pertinence sur le web et quand on pense qu’il y’a encore 2 ou 3 ans un référenceur pouvait facilement faire apparaître une page sans aucun intérêt pour l’internaute en haut de Google, on a envie de croire les écologistes qui estiment que nous allons trop vite pour notre pauvre planète.

Mon conseil aux entreprises.

Si vous êtes chefs d’entreprise et que vous étiez jusqu’ici sceptiques quand à l’utilité des medias sociaux pour votre business, je vous conseille d’abdiquer et de vous y mettre tout de suite avant qu’il ne soit trop tard.

Créez un compte Twitter si vous ne l’avez pas et commencez à Twitter. Ai-je besoin d’ajouter qu’un blog est maintenant indispensable ? Et dans votre blog ne soyez pas que des vendeurs, donnez des conseils pertinents à votre cible et enfin ajoutez des boutons « partagez », « bookmarkez », « retweetez » ou même « google this » pour exagérer un peu.

Mon conseil aux webmarketeurs.

Si vous étiez déjà de bon utilisateurs des medias sociaux, aucun problème ; continuez en testant de nouveaux trucs pour améliorer l’efficacité de vos actions. Affinez vos utilisations des mots clés sur Facebook et Twitter.

Si c’est le contraire, achetez les meilleurs guides sur le marketing sur les medias sociaux et abonnez vous à tous les bons blogs sur le sujet et bon courage pour l’apprentissage, d’ici quelques mois vous serez bien rôdés (afin si le web n’évolue pas d’ici là).

Pour plus de réflexion sur la question, je vous propose cette très « pertinente » présentation sur « la socialisation de la recherche » sur Internet avec Google Social Search.

Si vous aimez cet article Abonnez-vous à mon flux RSS pour recevoir mon blog dans votre lecteur de flux favori.


7 commentaires:

Vincent Abry a dit…

Excellent article sur le sujet,
J'ai bien hâte de voir comment tout cela va évoluer.
Référenceur: le seul job dont les bases changent en permanence :-)

garsmeur a dit…

tres bon article et merci pour la vidéo. Comment les entreprises vont me convaincre d'être leur amie ? je pense que google vendrq plein de sponsored links.
@Vincent relisez l'article, watch the video. Référencement un job qui va disparaitre, pas changer, mourir. Avec le fric qu'ils se sont faits ils pourront prendre uen retarite de footballeur !

Guevara a dit…

Garsmeur je ne pense pas que le référencement va mourrir.c'est sa forme actuelle qui va l'être mais les entreprises auront toujours besoin de spécialistes qui connaissent bien les mecanismes de fonctionnement du trafic sur internet.Seulement le travail du référenceur va changer profondément puisque ce dernier devra maintenant être un trés bon spécialiste des réseaux sociaux.C'est en tout cas mon opinion.

garsmeur a dit…

@Guevara si vous ne pensez pas que le référencementva mourir n'écrivea pas "mort du référencement". je pense que l'arrivée de la génération Y dans les entreprises mettra en chômage ceux dont la profession est d'être utilisateur experts de réseaux sociaux. N'importe quel stagiaire étudiant peut faire vivre une entrprise sur twitter ou FB
Merci pour votre article

Guevara a dit…

@Garsmeur je suis d'accord avec toi pour le titre de l'article,j'ai voulu créer un titre sensationnel.Mais je crois que les entreprises auront toujours besoin d'experts Internet.Pourquoi je le dis parce qu'un stagiaire ne pourra jamais définir une stratégie pour une entreprise, il faut de l'experience et une solide connaissance des réseaux sociaux basée sur la connaissance des outils mais aussi des publics présents dans ces réseaux.Je dois ajouter aussi que les medias sociaux c'est pas seulement Twitter et facebook mais c'est les blogs, les flux RSS et d'autres outils bien connus des professionnels.

Baba a dit…

Bonjour à tous,
Je m'intéresse depuis quelques temps à la problématique du référencement au Sénégal.
Je me rends compte que tout le monde parle de trafic par référencement dit "naturel"...
En tant que professeionnel sénégalais évoluant dans la sphère du SEM, (plus exactement liens sponsorisés)je suis étonné de constater que personne n'en parle.
Ce domaine est-il inconnu au Sénégal?
Hormis les liens sponsorisés, quelle technique fiable peut garantir un ROI?
Je me propose de mettre en ligne sous peu un article sur les liens sponsorisés, si bien entendu vous m'y autorisez.

Baba

digg like seo a dit…

bonjours, merci pour cet article