mardi 11 mai 2010

Une immersion profonde dans le web sémantique ou web 3.0


Les contours du futur web sont déjà dessinés et promet la fin prochaine du web actuel. Cette évolution est appelée le web sémantique ou encore le web 3.0. Selon la définition de Wikipédia :
«   Le Web sémantique désigne un ensemble de technologies visant à rendre le contenu des ressources du World Wide Web accessible et utilisable par les programmes et agents logiciels, grâce à un système de métadonnées formelles, utilisant notamment la famille de langages développés par le W3C ».
Bon avouons que cette définition n’est pas très accessible aux non utilisateurs du web qui ne connaissent même pas encore ce qu’est le web 2.0. Donc on va essayer de faire simple en expliquant du mieux possible et avec des mots pas compliqués ce qu’est le web sémantique en partant de l’historique du web.

Web 1.0 peu de contenus donc peu de difficultés pour trouver l’information.

Le web à ses débuts était réservé à une élite de développeurs et d’entreprises à cause de la complexité des technologies. La publication de contenus était réservée à ces organisations qui maitrisaient la technologie et les moyens de communiquer via le web. Puis cette étape du web a été supplantée par le web 2.0.

Web 2.0 ou l’ère de l’explosion des contenus et du filtrage de l’information.

Tout le monde dit que c’est le web 2.0 qui a démocratisé le web en permettant à chacun de devenir producteur de contenus à travers les sites 2.0 qui font appel aux contenus générés par les utilisateurs.
Cette facilité de production de contenus a entrainé la disponibilité de milliards et milliards de données disponibles sur Internet rendant du coup la recherche difficile. Lorsque l’on conduit une recherche sur Google, le moteur sort des milliers de pages disponibles sur ces termes et complique souvent davantage la tâche au chercheur. Autrement dit une recherche actuelle sur Google n’est pas efficace sans filtrage du chercheur. Tout cela à cause d’un petit défaut du génial Google : son incapacité à comprendre le contexte d’une recherche. Et là le web sémantique nous dit qu’il faut alors évoluer lorsque les usages évoluent.

Web 3.0 ou du contenu lié à un contexte.

Le web 3.0 est définitivement le web intelligent dans la mesure où il permet de comprendre le contexte du contenu en relation avec la question posée. Un contexte fait référence aux conditions dans lesquelles quelque chose existe ou se passe. Ex : si je recherche sur Google « Apple », le moteur ne va pas comprendre si je recherche la pomme ou l’entreprise parce qu’il est incapable de définir un  contexte à cette recherche. S’il s’agit d’un moteur sémantique cette requête sera associée à d’autres informations telles que la personne qui fait la recherche, l’outil utilisé pour la recherche, le lieu ou se trouve la personne et la relation de la personne avec cette information. Beaucoup de variables sont collectés pour apporter une réponse plus pertinente. Selon Tim Berners le père du web et grand défenseur du sémantique web « Le web 3.0 sera capable de lire et comprendre le contenu et le contexte ». Le web sémantique simplifiera donc les choix des internautes en quête d’informations en filtrant le contenu impertinent.
Pour une meilleure compréhension du web sémantique je vous propose de voir cette vidéo intéressante qui décrypte ce concept avec des interventions de grands spécialistes comme Tim Berners Lee.



Web 3.0 from Kate Ray on Vimeo.


Quelques moteurs de recherche sémantique.
Il existe déjà des moteurs très évolués qui permettent d’avoir de meilleurs résultats que Google. Voici quelques uns :

Abonnez-vous à mon flux RSS et suivez-moi sur Twitter.

1 commentaire:

Agence Référencement a dit…

L'avenir de la société mondiale passe, sans aucun doute, par de nouveaux développements de l'Internet et une intensification marquée de ses usages collectifs globaux, continentaux, régionaux et locaux